Degré zéro

degre-zero

Degré zéro de l’écologie et de la lutte contre le capitalisme, l’agriculture biologique est le plus pur produit de l’hypocrisie de la société spectaculaire marchande et existe uniquement pour que des bobos s’achètent une bonne conscience en s’offrant de la merde hors de prix qu’ils paieraient trois fois moins cher à Lidl.

Le collectif .break, grand admirateur de Monsanto, a décidé de taquiner le goujon altermondialiste en broyant la totalité du produit offert gracieusement par Intervin et en l’insérant dans le symbole de ce qui est censé être le mal moderne : une bouteille de Coca-Cola, vidée de son précieux nectar.

On a les diables que l’on mérite.

Degré zéro sera mis aux enchères le 2 décembre dans le cadre de la première édition de A l’encan !