Epervier incassable

Dans le cadre de l’exposition collective Le hasard objectif, j’ai collaboré avec le plasticien intervenant Kévin Lapeyre afin de proposer une intervention artistique faisant le lien entre l’atelier d’écriture surréaliste (cadavre exquis, écriture automatique, etc) et l’exposition elle-même, composée de nos travaux et de ceux d’autres membres du gang d’artistes Hypergonar. Par la suite, nous avons tous deux réalisé une édition, Coul bonsoâr, sorte de petit fanzine documentant Épervier incassable.